Lors de la cinquième édition du Festival, quatre jeunes luthiers (Jérémie Legrand, Tony Echavidre, Tanguy Fraval et Gaëlle Touchet) ont relevé un incroyable défi : construire, en quatre jours, un magnifique violon, copie du Lord Wilton (le violon de Yehudi Menuhin). Jordan Victoria, du quatuor Arod, a eu le privilège de le ‘‘mettre au monde’’, en jouant ses toutes premières notes, lors du concert final de l’édition 2017.

Le Lord Crozon – c’est ainsi que l’ont baptisé ses créateurs – sera présent lors du prochain Festival, et le documentaire qui a été réalisé sera projeté en présence des luthiers et des réalisateurs.

Si le vœu de la bonne fée qui s’est penchée sur son berceau se réalise, un mécène pourrait même l’acquérir pour le confier à un jeune musicien ?