Lors de la cinquième édition du Festival, quatre jeunes luthiers (Jérémie Legrand, Tony Echavidre, Tanguy Fraval et Gaëlle Touchet) ont relevé un incroyable défi : construire, en quatre jours, un magnifique violon, copie du Lord Wilton (le violon de Yehudi Menuhin). Jordan Victoria, premier violon du quatuor Arod, a eu le privilège de le ‘‘mettre au monde’’, en jouant ses toutes premières notes, lors du concert final de l’édition 2017.

Le Lord Crozon – c’est ainsi que l’ont baptisé ses créateurs – a pris part au dernier Festival, et le documentaire qui a été réalisé a été projeté en présence des luthiers et des réalisateurs. On peut désormais le voir au CLAC (Collectif de Lutherie et Archèterie Contemporaines), 81 rue de Belleville à Paris (XIXe). Il y attend l’artiste avec qui partager sa vie… ou le mécène qui le mettra entre les mains d’un jeune musicien ?