Camaret-sur-Mer
chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour

 
ND Rocamadour
 

Station littorale et touristique, escale incontournable au cœur du parc naturel marin d’Iroise, découvrez un site naturel d’une remarquable beauté, qui dévoile ses trésors d’architecture : la Tour Vauban, inscrite au Patrimoine de l’Unesco ; la chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour et la chapelle Saint-Julien ; mais aussi les alignements mégalithiques de Lagatjar, ainsi que des panoramas exceptionnels (la pointe de Pen-Hir et l’anse de Pen-Hat) ; sans oublier de magnifiques plages pour goûter à la douceur de vivre. Balades à pieds ou en kayak, baptêmes de voile ou de plongée, concerts : les distractions sont nombreuses, en famille ou entre amis. Le port est un lieu de départ privilégié pour les îles d’Ouessant, de Sein et de Molène, en saison.
 
La chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour étonne par sa situation à l’extrémité d’un sillon de galets ; elle fut construite entre 1610 et 1683, en pierre jaune de Logonna. Une légende raconte que son clocher aurait été décapité par un boulet, lors de la bataille de Trez-Rouz, en 1694, et que Notre-Dame de Rocamadour renvoya le boulet, qui coula le vaisseau coupable. Détruite par un incendie en 1910, elle a été restaurée dans son aspect primitif.
 
À l’intérieur de la chapelle, vous pouvez remarquer de magnifiques bateaux suspendus au plafond de bois. La porte d’entrée est de style gothique flamboyant.